• Lumière sur les verrières en Aquitaine (XIIIe - XVIIe s.)

    On considère à tort que l’Aquitaine est totalement dépourvue de vitraux anciens et on peut imputer cette croyance tenace à une méconnaissance du sujet. La région conserve bien des verrières, surtout religieuses, antérieures au XIXe siècle, même si ce corpus forme un ensemble parcellaire et disparate.

    Voir la page complète

  • Lycées, l'invention d'une architecture

    Lieux d’éducation, de vie, les lycées ont aujourd’hui plus de deux siècles d’existence. Du couvent aménagé jusqu’aux établissements Haute Qualité Environnementale (HQE), une architecture spécifique s’est construite progressivement. A l’occasion des 30 ans de gestion des lycées publics par les Régions, cette exposition présente comment, à chaque époque, architectes et pédagogues inventent ces lieux de transmission du savoir.

    Voir la page complète

  • Les peintures de la Vallée des Fresques : la crypte de l'église de Saint-Savin

    La crue de la Gartempe du 30 mars 2024 atteint la crypte de l'église de Saint-Savin, épargnant les peintures romanes conservée ; le séchage dans les prochains mois s’annonce néanmoins délicat. Cette crypte n'est plus accessible au public depuis des décennies, afin de mieux conserver cet ensemble exceptionnel qui raconte la vie des saints Savin et Cyprien.

    Voir la page complète

  • Louis et Benjamin Gomez architectes

    Les frères Gomez, Louis (Bayonne, 1876 — Larressore, 1940) et Benjamin (Bayonne, 1885 — Bayonne, 1959), comptent parmi les architectes les plus actifs de la côte basque durant la première moitié du XXe siècle.

    Voir la page complète

  • Les peintures de la Vallée des Fresques : La légende des trois vifs et des trois morts

    Trois riches jeunes gens s'en vont à la chasse et se retrouvent, en chemin, confrontés à trois cadavres… Telle est l'histoire des trois vifs et des trois morts, dont de nombreuses variantes existent depuis sa première version connue, de la fin du 13e siècle. Cette légende est représentée pas moins de quatre fois à Antigny et Jouhet.

    Voir la page complète

  • De l'Algérie à Saint-Savin : l'histoire mouvementée de la statue d'Adolphe Thiers

    L'histoire de la statue d'Adolphe Thiers à Saint-Savin, dans la Vienne, est étonnante. Installée en 1880 en Algérie, à Bône (aujourd'hui Annaba), cette statue a été principalement financée par un émigré lorrain qui fuyait en 1870 la Lorraine envahie par les Allemands. Elle y reste jusqu'à l'indépendance en 1962, avant de partir à Marseille, à Paris, puis à Saint-Savin en 1967, où elle est placée dans un square, sans aucune identification.

    Voir la page complète

  • Les univers du château d’Abbadia

    Au cœur d’un site naturel exceptionnel aménagé par le paysagiste Eugène Bühler, se niche le château d’Abbadia, forteresse isolée et romantique semblant surgir d’un rêve médiéval. Edifiée de 1864 à 1884, cette demeure bourgeoise a été commandée par l’explorateur scientifique Antoine d’Abbadie auprès d’Eugène-Emmanuel Viollet-le-Duc, emblématique architecte du renouveau gothique au XIXe siècle, et son fidèle collaborateur Edmond Duthoit, fasciné par l’Orient.

    Voir la page complète

  • L'été en hiver à Meschers

    C'est à Meschers qu'a été tourné, en 1963, le téléfilm "L'été en hiver" réalisé par François Chalais, avec Mireille Darc et Michel Piccoli. Quelques images du tournage dans cette vidéo de l'INA, extraite du journal télévisé de l'ORTF Aquitaine du 3 avril de la même année...

    Voir la page complète

  • Le tabernacle de l’abbaye Sainte-Croix à Angles-sur-l’Anglin

    L’ancienne abbaye Sainte-Croix, aujourd’hui désaffectée, possède un intéressant tabernacle en bois doré du milieu du 17e siècle.

    Voir la page complète

  • Découverte au château d'Alogny à Lésigny

    Au cours de l’opération d’inventaire de Lésigny conduite au printemps et à l'été 2012, les chercheurs ont fait une découverte au château d’Alogny.

    Voir la page complète